Profil d’entrepreneur :

Michèle Levert

Évoluer dans le sens du poil!

Éducatrice canine et fondatrice de l’entreprise Mimi-Griotte, Michèle Levert fonce et ne se met pas de restrictions. Par exemple, dans ses capsules vidéo dans lesquelles elle s’entretient avec des personnalités publiques, tels Serge Beauchemin et Jean Lessard, et très bientôt avec nuls autres que Marie Grégoire et Vincent Gratton. Démarrant sa propre entreprise en consultation de comportement canin à l’âge de 60 ans, l’énergique entrepreneure a un leitmotiv de départ déjà bien inspirant : ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas voir grand.

Testé sur des animaux

Pour s’exporter sans se téléporter, Michèle proposera en octobre 2019 sur son site Web un programme en ligne d’enseignement vidéo ludique et efficace. Tous ses conseils ont heureusement été testés sur des animaux, voilà comment elle nourrit une grande confiance dans son offre de services. Mimi-Griotte offre également des consultations à domicile dans les Hautes-Laurentides pour des problèmes de comportement canin ou tout simplement pour bien partir avec son chiot.

Voir grand avec une formule longuement réfléchie, une étude de marché approfondie et pas moins d’une quinzaine de formations en comportement canin, voilà un traitement royal pour ne pas ressentir le syndrome de l’imposteur!

Voir grand, faire grand

Dès le lancement de Mimi-Griotte, Michèle s’est entourée de professionnels pour atteindre la qualité. Des experts en multimédia pour le site Internet, l’image et la vidéo; des pros du marketing pour le branding (l’identité de marque); des spécialistes des réseaux sociaux pour ses plateformes Facebook, Instagram et You Tube. « Je pense que le succès d’une entreprise est intimement lié à notre capacité de bien s’entourer et à la première impression que l’on donne au client. Tout le monde sait que nous n’avons pas une deuxième chance de faire une première bonne impression. Moi, j’en fais l’une de mes priorités. »

Évidemment, cette stratégie représente un investissement important, mais la prise de risque n’est-elle pas essentielle pour tout entrepreneur?

Se vendre soi-même

En plus de ses services, la promotrice sait très bien qu’elle doit se vendre elle-même. Sa personnalité inspirante et son approche humaine apportent beaucoup à ses relations. Un peu comme avec un psychologue : si le contact client ne se fait pas, la clientèle va voir ailleurs.

Et tout comme ses enseignements, son processus entrepreneurial est basé sur le renforcement positif. « Il est important de travailler dans le plaisir et de foncer. Il faut aller au bout de ses rêves et être confiant en son potentiel. Ce qui n’empêche toutefois pas de se garder un plan B en réserve. » Des conseils judicieux de la part d’une entrepreneure qui n’avance pas à rebrousse-poil!

Se faire voir

Michèle estime que la participation à différents événements est primordiale. Ainsi, sa mise en candidature au Défi OSEntreprendre 2019 a porté fruit, puisqu’elle a remporté le volet local et a pu faire connaitre Mimi-Griotte dans l’ensemble des Laurentides. « Il ne faut pas avoir peur de penser qu’on peut. Tout le monde a la possibilité d’avoir sa place, il s’agit de la créer. »

Michèle Levert, fondatrice de l’entreprise Mimi-Griotte